Distributeur automatique de billets à Tahiti
Bons tuyaux

Changer des euros à Tahiti, en voilà une idée !

Les personnes qui préparent leur voyage à Tahiti se posent souvent des questions légitimes. C’est souvent le voyage de leur vie et il est évidemment nécessaire d’anticiper les éventuels petits soucis afin que leur séjour soit vraiment celui dont ils rêvent. Et une des questions qui revient souvent est la suivante : Où peut-on changer des euros en Francs Pacifique quand on arrive à Tahiti ? Mais moi je me poserais plutôt celle-ci : Est-il vraiment nécessaire de venir en Polynésie avec des euros ?

Le Franc Pacifique (XPF ou CFP)

Beaucoup sont troublés par le fait qu’en Polynésie on utilise le Franc Pacifique. Mais contrairement à ce que peut vous dire votre banquier s’il est mal informé, la Polynésie est un territoire français. Vous n’êtes donc en aucun cas à l’étranger quand vous débarquez sur l’aéroport de Tahiti-Faa’a ! Ah oui c’est vrai, j’oubliais ! Ici on utilise le Franc Pacifique. Et c’est quoi cette bestiole ? Et bien pour vous donner une idée, sachez que 1 euro correspond à 119,33 Francs Pacifique et ce taux de change est fixe. Pour simplifier, si vous vous dîtes que 1000 Francs Pacifique sont à peu près l’équivalent de 8 euros, vous ne serez jamais bien loin de la vérité.

Des Euros, mais pour quoi faire ?

Ceci dit, revenons à nos noix de coco, ou à nos moutons si vous préférez. Est-ce vraiment nécessaire de venir en Polynésie avec des euros dans ses poches ? Ben je dirais qu’à part être un trafiquant de drogue et avoir de l’argent sale à blanchir, je n’en vois pas l’intérêt. Je dirais même qu’il n’y a dans cette démarche que des inconvénients. Déjà si l’on arrive avec plus de 10 mille euros (en dessous ça passe crème), il faudra en faire la déclaration à la douane. Ce sera une perte de temps énorme qui se rajoutera aux formalités d’usage inhérentes au fait d’arriver sur un territoire d’outremer doté de l’autonomie interne dans le cadre de la République. Et si je rajoute le stress qu’engendre la peur de perdre accidentellement une importante somme d’argent, perte qui pourrait indéniablement compromettre vos vacances, franchement, moi, je serais plutôt du genre à partir avec le strict minimum. Lequel minimum pourra d’ailleurs certainement vous servir… En rentrant en métropole !

Impossible de changer des euros dans les banques !

Vouloir changer des Euros en Francs Pacifique en arrivant présente de surcroît un inconvénient majeur. Les banques à Tahiti ne font plus office de bureau de change. À moins d’avoir déjà un compte ouvert chez eux, ce qui admettons-le, est rarement le cas quand on arrive à Tahiti en vacances, vous rentrerez dans la banque avec vos euros et ressortirez avec vos billets de la même couleur quelques minutes après. Vous n’aurez gagné dans l’opération que le sourire de la banquière. Sourire que soit dit en passant, vous obtiendrez partout ailleurs. En fait, le seul moyen d’obtenir votre sésame sera de vous rendre dans l’un des 2 seuls bureaux de change présents sur l’île. Le premier se trouve sur l’aéroport de Tahiti-Faa’a. Il est ouvert 3 heures avant chaque départ international. Par conséquent, il sera ouvert à votre arrivée. Vous pourrez y changer 500 euros par personne soit environ 59 665 Francs Pacifique et il vous en coûtera une commission fixe de 850 XPF soit 7,12 euros, quelle que soit le montant échangé. Les conditions sont les mêmes dans le deuxième bureau de Tahiti Exchange. Celui-ci se trouve en centre ville de Papeete, au pied du Centre commercial Vaima, côté mer.

La carte bleue acceptée partout

En définitive, mettez-vous bien dans la tête que dans ce petit paradis, le paiement par chèque français étant impossible, votre carte bleue sera votre meilleure amie. De plus, toutes les CB sont acceptées en Polynésie, même la carte American Express. Dès votre arrivée sur l’aéroport, vous trouverez un DAB (distributeur automatique de billets), qui vous permettra, si vous le désirez, de retirer de l’argent liquide.

Pas de frais bancaires sur les paiements par CB

Et cerise sur la moumoute, votre banque ne vous appliquera aucun frais pour vos paiements avec votre CB. Mais attention, vous en aurez cependant, comme c’est d’ailleurs le cas en métropole, si vous retirez de l’argent au guichet d’une banque locale qui n’est pas affiliée à la vôtre. De fait, si votre banque est la Société Générale, vous n’aurez aucun frais pour des retraits effectués à la Banque de Polynésie. Rapprochez-vous donc de votre conseiller bancaire avant de partir et posez-lui la question.

Un conseil, augmentez vos plafonds…

Profitez-en aussi pour lui demander d’augmenter les plafonds de votre ou de vos CB, car la vie est très chère en Polynésie. Et mettez-le en plus au courant de votre destination pour éviter que votre moyen de paiement ne soit bloqué, par sécurité, comme le font certaines banques en voyant arriver des débits émanant de contrées “exotiques”.

Du liquide mais exceptionnellement

Cependant et pour être tout à fait complet, je vois néanmoins un cas dans lequel vous pourriez être obligé de payer en liquide. Pour des excursions à Tahiti ou dans les îles ou atolls, certains prestataires ne sont pas équipés de terminaux de CB. Pensez donc à leur poser la question en réservant votre activité. Et par la même occasion, demandez si leur petit coin de paradis est équipé d’un DAB. Si ce n’est pas le cas, prenez vos dispositions avant de quitter Tahiti. Cela vous permettra de ne pas être pris au dépourvu, quand la facture sera venue.

In fine

Vous l’aurez compris, je déconseille fortement aux gens d’arriver en Polynesie avec des euros. Mais si certains d’entre-vous ont des raisons de penser le contraire, je vous invite à m’en faire part en me laissant un petit commentaire. C’est possible tout à fait en bas de cette page. N’ayez aucune crainte, je ne mords pas. Enfin, faites gaffe quand même… 😉

Tu as trouvé cet article utile ? Partage le à tes amis ;-)

En savoir plus sur Tahiti Pratique

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *