Le marae d'Arahurahu à Paea et le marae le mieux conservé de l'île de Tahiti.
À voir/À visiter,  Défi 30 jours 30 vidéos 30 lieux

Défi 30 jours, 30 vidéos, 30 lieux : J28

Le marae Arahurahu de Paea

Le marae Arahurahu est un site archéologique restauré en 1953 qui permet de partager un bout de culture et notamment la religion ancestrale des Polynésiens d’origine (Ma’ohi) avant l’arrivée des Européens. Situé dans la vallée de Tefa’aiti à Paea sur l’île de Tahiti, ce marae est un centre culturel typique et très ancien. Voici quelques éléments clés à connaître sur la structure du marae :

  1. Tahua (cour sacrée) : Le marae comprend une cour sacrée où se déroulaient des cérémonies religieuses importantes. C’était un lieu de rassemblement pour la communauté.
  2. Patu (mur d’enceinte) : Le mur d’enceinte entourait le marae, symbolisant sa sacralité et protégeant l’espace intérieur.
  3. Ahu (autel) : L’autel était utilisé pour les offrandes aux dieux et les rituels.
  4. Unu rouges (pièces en bois sculpté) : Ces pièces étaient dédiées aux taura (esprits gardiens) et avaient une signification spirituelle.

Légende du marae Arahurahu

Autrefois, ce marae portait le nom de Tu-Matamata-Hia. Selon la légende, un terrible combat eut lieu entre les héros des rois Tu-Mata-ira et Tutu-Ai-Aro sur ce site. La bataille fut rude et dura jusqu’au coucher du soleil. Le plus fameux des guerriers de Tu-Mata-ira fut transpercé par une lance et son corps fut déposé dans un four tahitien recouvert de feuilles jaunes d’auti (cordyline). Après deux jours et deux nuits, le four fut découvert, et les guerriers déclarèrent : “O notre roi, le four est bien chauffé, et il ne reste que du charbon !” En réponse, le roi Tu-Mata-Ira décida que ce marae ne s’appellerait plus le marae Tu-Matamata-Hia, mais porterait le nom de marae Arahurahu jusqu’à la fin des temps.

Spectacles et respect des traditions

Lors de son inauguration le 31 juillet 1954, une reconstitution historique du site contant la consécration d’un Arii (Chef suprême) a fortement plu au public. Depuis, des spectacles identiques sont donnés lors du Heiva (festival du mois de juillet). Néanmoins, ce site étant un lieu sacré pour les Ma’ohi, il est vivement conseillé aux visiteurs le plus grand respect de l’endroit. Les parents doivent y surveiller les enfants qui ne peuvent en aucun cas pas divaguer comme ils le feraient dans un jardin d’enfants.  L’approche d’un tel site doit absolument se faire dans le respect des traditions polynésiennes.

In fine

Le marae Arahurahu à Paea est un témoignage vivant de l’histoire et de la spiritualité de la Polynésie. C’est un trésor qui nous relie au passé, nous enseigne le respect et nous invite à découvrir la profondeur de la culture polynésienne. À voir absolument si vous visitez Tahiti ! 

Informations pratiques

  • Localisation : Paea, côté montagne, PK 22,5
  • Horaires d’ouverture : tous les jours, toute l’année de 0700h à 1800h
  • Contact : +689 40 67 62
DJI OSMO POCKET 3
DJI OSMO POCKET 3

Cette vidéo a été tournée avec une DJI OSMO POCKET 3. Si vous voulez vous en procurer une, merci de le faire en suivant ce lien ou en cliquant sur la photo. Les quelques euros gagnés me permettront de continuer à tenir ce blog à jour et pour vous ce ne sera pas plus cher😉

Tu as trouvé cet article utile ? Partage le à tes amis ;-)

En savoir plus sur Tahiti Pratique

Subscribe to get the latest posts sent to your email.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *